Cancer et ronflement

 

 

(Pressez ce texte pour retourner à la première page et pour commander)

 

Le ronflement et le cancer

 

Selon le Dr Javier Neto, scientifique à l'Université du Wisconsin (USA), les ronfleurs auraient plus de risque de mourir du cancer. Les plus modérés doubleraient ce risque, tandis que les gros ronfleurs le multiplieraient par 4,8, en comparaison à des non ronfleurs.

 

Pour en arriver à cette conclusion, le chercheur a rassemblé l'équivalent de 22 ans de recherches menées sur le sommeil de 1522 personnes. Des tests réalisés en laboratoire sur des souris avaient déjà mis en évidence que la privation d'oxygène, possible en cas de ronflements, pouvait favoriser la croissance des tumeurs. "Les preuves apportées sur les animaux et maintenant sur les Hommes sont très convaincantes. Si la relation entre la mortalité par cancer et les troubles respiratoires observés pendant le sommeil est validé par d'autres études complémentaires, le diagnostic et le traitement de ces troubles pourront être indiqués pour prolonger la survie de patients atteints d'un cancer" a déclaré le chercheur (Dailymail).

 

Après 15 ans comme spécialiste dans le domaine du ronflement, je regrette que le processus du ronflement n’est pas encore bien comprit. C’est un processus très compliqué que j’essayerai à expliquer en desous. C’est d’abord un nez bouché qui bloque l’entrée du nez et qui cause une pression negative dans toute la système d’inhalation qui commence le processus du ronflement. En dessous une description:

 

La meilleure position pendant le sommeil pour ne pas ronfler est de se mettre sur le côté et de respirer par le nez. 
Mais quand on vieillit, l’affaiblissement des muscles du nez s'accentue, et les narines ne peuvent plus écarter l'entrée du nez sufisamment. En plus, les muscles rélachent pendant le sommeil.
Ainsi on respire moins bien par ce nez bouché, dormant sur le côté . 
Les poumons continuent l'inhalation et une pression négative se fait, rétrécissant les voies respiratoires. On commence à manquer d'air.Pour avoir plus d'air, on se met sur le dos, pour mieux respirer par la bouche.

 

Mais dans cette position, sur le dos, la langue et la luette reculent, réduisant le passage de l’air au fond de la gorge presque totalement.

 

Le peu d'air qui peut encore passer accélère. Et cela fait vibrer les tissus au fond de la gorge, provoquant du bruit: le ronflement. 

Conclusion, il faut trouver un truc qui tient l'entreé du nez ouverte, parceque c'est a ce point que le problème commence. Et, il faut dormir sur le côté et ne pas tourner sur le dos.

Dans mon pratique j’ai essayé beaucoup de produits, mais le produit le plus effective et le plus simple était “SansRonfler” qu’on peut trouver sur internet : “antironflements.fr” en cherchant avec google avec les mots clefs “sans ronfler”, “Contre ronfler”, etc. sur la premiere page.

 

(Pressez ce texte pour retourner à la première page et pour commander)

 

 

 

 

 

Contre ronflement, anti ronflement, sans ronflement, sans ronfler, dilatateur, ecarteur des narines, tient l’entree du nez ouverte, donne plus d’air, meilleure oxygenation, elimine obstructions nasales a l’arriere de la gorge, voile du palais et luette, ne bloquent plus le passage d’air, au fond de la gorge, sommeil profond, contre ronflements, anti ronflements, contre ronflements, sans apnees, arrete cesse de ronfler, evite les apnees du sommeil, traitement, solution, anti, contre le ronflement, sans ronfler, stop ronflement, anti ronflement, contre ronflement, sans ronfler, contre ronfler sans ronflements, sans ronflement, anti apnees, dilatateur, ecarteur,produit allemand, concu en 1990 par dentistes, ORL’s , medecins, nom SansRonfler, chambresapartes, partenaire, conjointe, entree du nez bloque, bonne respiration pendant le sommeil, bien dormir, obstructions nasales, narines faibles, dilatateur respiratoire, eviter le ronflement, bonne nuit, anti apnees